sable rose

Quels outils Thérapeutiques?

01. Thérapie BRAINSPOTTING

En quoi consiste le brainspotting ®

Le principe est d’utiliser le champ visuel et les émotions pour accéder au cerveau « profond » (comprenant le système limbique, le tronc cérébral, jusqu’à la moelle épinière), où sont enregistrées les expériences traumatiques. Le brainspotting permet ainsi de contourner le cerveau rationnel. Le thérapeute va d’abord chercher à trouver le « spot » du patient, un point situé dans son champ visuel, relié à une activation du système nerveux quand il évoque un problème. Ce spot permet d’accéder au « bon dossier » et de « retraiter » le trauma. Le cerveau va digérer ce trauma et le souvenir va perdre de son intensité émotionnelle. Le patient ne voit plus l’événement avec les yeux du moment, mais de l’extérieur. On l’estime guéri quand il peut retourner dans la situation traumatisante sans en ressentir les effets physiques et/ou psychologiques, quand le trauma devient un simple souvenir narratif.

 

Concrètement, comment se déroule une séance ?

Le patient est invité à décrire son problème, puis à remarquer ce qui se passe dans son corps, avant de rechercher le spot où il ressent le plus de perturbations émotionnelles ou corporelles: jambes qui s’agitent, secousses dans le bras, tremblements, sensation de peur, froncement de sourcils, déglutition, toux, mouvement de tête, sursaut… Le fait que cela se produise toujours au même endroit dans le champ visuel lorsqu’il en parle indique l’emplacement du spot. La recherche de ce point peut s’effectuer de différentes façons, avec ou sans l’aide du thérapeute. Une fois que le spot a été identifié, le patient peut garder le regard fixé sur la baguette télescopique pointée par le thérapeute à cet endroit, mais aussi sur le mur ou sur le sol pendant un long instant, en pleine conscience focalisée. Il lui est demandé de vivre l’expérience sans la juger ni essayer d’établir des liens. Une musique ou des sons naturels peuvent l’aider à se connecter à sa mémoire et créer une sorte de cocon rassurant face au thérapeute. Certains patients voient alors des images, voyagent dans des souvenirs traumatiques… D’autres ont principalement des sensations corporelles. En général, à la fin de la séance, le patient se sent plus calme et a pris de la distance par rapport à son problème.

https://brainspotting.com/

https://www.ietsp.com/annuaire-brainspotting/

https://www.docteurz.com/therapeutes-brainspotting-france-belgique/

02. Thérapies comportementales, cognitives et émotionnelles - TCCE

Au cours des dernières décennies, les émotions ont fait l’objet d’un intérêt croissant dans différentes formes de Psychothérapie, renforcé par les avancées en neurosciences.
En particulier, à l'origine de ces méthodes d'interventions thérapeutiques proposant un travail sur et par les émotions, se posent les thérapies cognitives, comportementales et émotionnelles ou TCCE.
Se basant sur l'observation du lien entre les pensées, les émotions et des comportements, les TCCE représentent un ensemble de méthodes et techniques qui abordent les difficultés psychologiques au travers de l’apprentissage de nouveaux comportements et de nouveaux modes de penser, de ressentir et d’agir.

Après une première vague correspondant aux premières applications cliniques du behaviorisme et une deuxième vague née dans les années 1960 avec l'avènement de la psychologie cognitiviste, a émergé une troisième vague caractérisée par de nouveaux thèmes : la métacognition, la fusion cognitive, les émotions, l'acceptation, l'attention, la pleine conscience , la dialectique, la spiritualité et la relation thérapeutique.

 

https://www.aftcc.org/les-therapies-comportementales-et-cognitives

https://tccmontreal.com/

psychologuetcc.png

03. Thérapie Fondée sur la Compassion - TFC

La Thérapie Fondée sur la Compassion (TFC) a été développée par le Professeur Paul Gilbert, Professeur de Psychologie Clinique à l’Université de Derby (Royaume-Uni). Il s’agit d’une approche multimodale, qui s’étaye sur les thérapies cognitivo-comportementales, en offrant une place prépondérante au Mindfulness (Pleine Conscience) et à une dimension de compassion spécifique. La TFC se situe à l’interface de la psychologie évolutionniste et des thérapies cognitives, avec un emprunt aux neurosciences, notamment au niveau des théories de l’attachement.

Plus globalement, la TFC appartient à la 3e vague des psychothérapies, centrées sur la gestion des émotions.

 

Des données issues de la psychologie évolutionniste nous enseignent que le cerveau humain dispose d’au moins trois systèmes de régulation des émotions qui interagissent entre eux :

  • Un système centré sur les menaces qui permet de prendre des décisions rapides pour échapper au danger et qui était destiné à l’origine à favoriser la survie de l’espèce (médié par l’adrénaline et les corticostéroïdes).

  • Un système centré sur les instincts et les besoins, dévolu au développement de l’espèce (nourriture, reproduction, expansion géographique, plaisir, excitation) médié par la dopamine.

  • Un système centré sur l’apaisement et l’affiliation, support du développement affectif de l’espèce, médié par l’ocytocine et les endorphines. 

 

L’apport de la TFC consiste à développer de manière spécifique le fonctionnement du système centré sur l’apaisement et l’affiliation, ce qui permet au sujet d’éprouver une sensation de bien-être, sans avoir besoin de fuir dans l’hyperactivité ou de se sentir trop menacé par son monde interne ou externe. En un mot, de permettre au sujet de passer du mode « pilotage automatique » du mode faire au mode “être”.

La TFC est une psychothérapie intégrée prenant en considération l’être humain de manière globale, dans toutes ses dimensions : psychique (en particulier cognitive et émotionnelle), physique, sociale et de pleine conscience. Elle constitue une synthèse inédite de la psychologie occidentale, de la psychologie bouddhiste et des neurosciences. La Mindfulness (pleine conscience), l’acceptation et la compassion constituent le cœur de cette approche novatrice permettant d’améliorer son rapport à soi et au monde. 

En termes d’indications, la TFC a été développée en premier lieu pour des patients souffrant de problèmes psychiques complexes et souvent chroniques, dominés par l’intensité de la honte et de la critique envers soi-même, ces patients ayant le plus souvent des antécédents personnels de maltraitance et/ou de carences psychoaffectives. La TFC est une approche qui se veut ‘’transnosographique’’ et ‘’dépathologisante’’, évitant de stigmatiser celui qui y a recours. Il s’agit de développer les capacités du sujet à découvrir des stratégies d’apaisement, une position de sécurité et un regard compassionné envers soi-même (self-soothing et self-compassion). 

http://www.compassionatemindfoundationfrance.com/

https://www.francis-gheysen.com/therapie-compassion-tfc

04. Somatic Expérienting - SE

La SE® fondée par Peter Levine, est une approche scientifique des symptômes physiques et psychologiques de stress, de choc et de traumatisme. 

Elle postule que les symptômes du traumatisme ne sont pas liés à l'évènement – sur lequel nous ne pouvons d’ailleurs agir - mais à une perturbation du système nerveux autonome., et montre que, même si nous ne pouvons ignorer les autres aspects du traumatisme (émotionnels, cognitifs, relationnels, spirituels…), sa guérison se produit au niveau du système nerveux, là où se situe la désorganisation traumatique.

Cette méthode thérapeutique se fonde sur l’observation des réactions animales conservatrices de survie. Tous les animaux, à l’état naturel, développent une réponse de figement transitoire (le freezing) lorsqu’ils sont en danger et qu’ils ne savent ni fuir ni attaquer. Mais ils possèdent des mécanismes internes qui leur permettent de s’autoréguler et, après une expérience particulièrement intense ou terrifiante, d’évacuer de leur organisme les grandes quantités d’énergie accumulées. Ainsi, la sortie instinctuelle de cet état de figement, quand le danger est passé, leur permet d’éviter toute séquelle traumatique. Il observe que l’homme - selon son histoire, ses compétences et le contexte - peut avoir perdu cette capacité naturelle à évacuer cette énergie et qu’il peut rester figé des années après la disparition de la menace. Le figement chronique entretenu par la peur se retrouve ainsi à l’origine des séquelles traumatiques. Toutefois, l’être humain, grâce à des mécanismes régulateurs pratiquement identiques à ceux des animaux, posséderait lui aussi des potentialités d’auto-régulation naturels du corps.

Ainsi, la SE travaille non pas sur la situation, mais sur la trace physique créée au niveau du système nerveux inhérente à l'évènement (réponse de figement). Il s'agit donc de réinitialiser les réponses instinctives de fuite ou de combat. Cette méthode thérapeutique est facilitée par une bonne compréhension du fonctionnement du système nerveux, en particulier du système nerveux autonome (SNA) car c’est lui qui gère les réponses de fuite, attaque et figement. 

https://www.cefort.fr/

https://somatic-experiencing-europe.org/

https://www.apf-somatic-experiencing.com/

se.jpg

05. Thérapie Relationnelle Imago

imago-logo-entete.jpg

La Thérapie Relationnelle Imago® s’appuie sur une vision originale des relations interpersonnelles :  la relation est la thérapie. Les difficultés et les conflits sont considérés comme le cadeau de la relation engagée, une invitation à un processus de croissance et de changement par le développement d’une qualité de conscience et de présence dans la relation.

 

Dès l'enfance, nous avons tous été blessés dans le lien ( le plus souvent inconsciemment, les parents ayant fait de leur mieux !).

Face à ces « blessures » de l’enfance, nous avons développé des programmes d’adaptation, de survie, qui vont se manifester dès que la relation de couple va devenir insécure: agresser, juger, fuir, critiquer, bouder, manipuler, se soumettre, poursuivre, s’isoler, etc. Ce sont ces réactions qui vont entrainer conflits, incompréhensions et souffrances…

La relation cesse d'être un lieu de croissance, de joie et de développement. Et notre partenaire va être le mieux à même d’appuyer là où ça fait mal et de réactiver ces programmes, qui à leur tour vont le faire réagir, la relation devient un cauchemar.

La bonne nouvelle que nous enseigne la théorie Imago, c’est que derrière la rencontre amoureuse se cache un désir inconscient: guérir les blessures de l’enfance et retrouver notre entièreté au travers d’un nouveau lien. Et…notre partenaire est la personne idéale pour nous y aider !

Le projet de la Thérapie Relationnelle Imago est d’aider les couples à transformer ces programmes d’adaptation qui datent de l’enfance, en conscience et en chemin de croissance relationnelle à soi et à l’autre.

 

Les moyens de la Thérapie Relationnelle Imago®

Elle fournit des outils relationnels sous forme de pratiques, d’exercices spécifiques, d’enseignements théoriques, qui pourront très rapidement être utilisés dans le quotidien. Les partenaires deviennent eux-mêmes les bâtisseurs et les guérisseurs de leur relation. Leur travail se fonde sur une décision commune, un engagement à deux d’évoluer ensemble de façon constructive.

Grâce à l'apprentissage du dialogue intentionnel, au début avec l’aide d’un thérapeute Imago certifié, les couples expérimentent que c’est avant tout la Relation, en tant que Présence mutuelle, qui opère des transformations, qui guérit. Plutôt que réactive, la relation devient active, intentionnelle et créatrice. Et c'est cela seul qui permettra de passer du conflit à la connexion, et de la connexion à la réparation.

Avec l’aide d’un thérapeute certifié Imago, les couples découvrent, soit en séances de couple, soit lors d’un stage, ce qui les fait souffrir et les divise, comme aussi ce qui les réunit de façon vivante, aimante et créative.

Lorsque chaque partenaire peut commencer à se sentir vu, entendu, rejoint, compris dans ce qui le touche, sans critique, sans jugement, la Vie reprend ses droits, le couple s'enracine peu à peu dans un engagement à nourrir ensemble un lien d’Amour, même au cœur des zones d’ombre, la relation devient alors un terrain fertile où vont fleurir soutien, partage, projets… ainsi que des trésors de plaisir !

https://www.imago-france.fr/

06. Hypnose

La pratique de l’hypnose vient en complément des méthodes développées par le praticien dans sa culture professionnelle d’origine (médecin, infirmier, psychologue…).

L’hypnose et l’hypnothérapie ne sont pas des disciplines en soi, mais des méthodes complétant les approches propres à une profession médicale, paramédicale ou psychologique données. Ce qui explique que pour résoudre un problème de santé, il est important de consulter avant tout un professionnel de santé qui choisira les méthodes les plus appropriés (dont l’hypnose fait partie) pour aider à résoudre la difficulté présentée par le patient.

La façon dont l’hypnose agit est maintenant connue : elle permet, par un jeu attentionnel impliquant l’imaginaire des patients, de revisiter la réalité et la façon dont le patient la perçoit. Ceci a pour effet de diminuer l’importance des symptômes d’un certain nombre de pathologies, et de développer chez l’individu des comportements inédits, lui permettant de mettre à distance le motif d’une souffrance, voire dans certains cas, de la résoudre. L’hypnose  permet à une personne de prendre soin de soi  et de développer pour se faire des dispositions internes et comportementales nouvelles.

https://www.hypnose.fr

https://www.mimethys.com/

https://www.cfhtb.org/

Image de Alexis Fauvet